Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 12:02

Vous ne vous imposez donc pas de règles strictes [d’écriture] ?

 

200901180111_w350.jpgL’idée de s’astreindre à travailler tant d’heures par jour à tel moment de la journée me fait horreur, dans le sens où cela transforme la littérature en une forme de bureaucratie. Ce sont des méthodes à la Simenon qui, d’ailleurs, est un écrivain que je n’aime pas. Autant tamponner des timbres à La Poste de la rue du Louvre ! Je trouve qu’il faut qu’il y ait une espèce de désinvolture envers cette chose si grave qu’est la littérature. Parce qu’elle mange assez notre vie, qu’elle essaie de nous piéger de bien des façons, il n’est pas si mal d’avoir par moments vis-à-vis d’elle une certaine part de détachement. Et il se passe ce qui se passe.

(photo : DDM)

 

Charles Dantzig (propos recueillis par Thierry Richard). Le Magazine des livres n°20 (novembre-décembre 2009).

A propos du livre de Charles Dantzig « Encyclopédie capricieuse du tout et du rien », éditions Grasset, 791 p., 24, 90€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier
commenter cet article

commentaires