Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 12:55

Dura lex, sed silex… On ne plaisante pas avec la démocratie dans la vallée. A l’approche des élections, Blog Dotcom décide de se lancer dans la campagne. Jul propose une parodie hilarante de notre société dans cette transposition de l’actualité au temps des cavernes.

 


« Les humains sont-ils mûrs pour la démocratie ? » Blog Dotcom, au soir des élections de la Vallée, s’interroge. Il faut dire que la campagne a été rude pour lui. Il a très vite compris qu’avec son programme ultra-progressiste, il n’avait aucune chance du côté des singes. Il décide donc de ratisser large du côté des hominidés.

Mais composer avec les minorités visibles et les différents  régimes n’est pas facile : comment réunir sur une même liste néanderthals, cannibales, végétariens ? Faut-il accorder un statut aux monothéistes ? Quant aux écolo-sapiens, leur soutien n’est pas encore gagné…

Dire que tout ça a débuté par une discussion avec sa femme, Spam, qui le voyait « incapable d’entreprendre la moindre action politique ». Prof de chasse au collège Françoise Dolto, Blog fait de son collègue Bertrand son spin-doctor.

Voilà de quoi bousculer la vie de cette famille « d’homo erectus qui se lèvent tôt ». Spam travaille en ZEP (Zone d’évolution prioritaire) où elle enseigne la préhistoire-géo. Chaque jour ou presque elle est confrontée au même problème : comment avancer dans le programme avec des cannibales qui boulottent leurs camarades de classe ?

Leurs enfants sont bien sûr sources de soucis. Web, leur fille, est une fashion victim qui s’habille parfois comme une « puthécantrope » ! Quant au fils, URL, c’est un garçon pour le moins radical : anti-fourrure, anti-chasse, anti-feu ! Un véritable alter-darwiniste !

 

Jubilation

 

Rien de « grottesque » dans cette nouvelle bande dessinée de Jul. L’auteur de « La Croisade s’amuse » et de « Il faut tuer José Bové » (parus chez Albin Michel) spécialiste de la parodie hilarante, s’en donne à cœur joie dans ce jeu désopilant d’anachronismes moqueurs et de transpositions vachardes.

Les Dotcom, famille de la classe moyenne du paléolithique, revisitent toute notre actualité à la lumière des premiers feux… Et la satire est cinglante, pour ne pas dire saignante. Jul revisite à sa manière – inimitable – l’affaire des caricatures de Mammouth (!), réécrit mai 68 (68 000 avant Jésus-Christ bien sûr), révèle l’origine du trou de la sécu et dénonce les méthodes capitalistes du patron d’EdF (Energie du Feu), le volcan récemment privatisé.

Les pages fourmillent de trouvailles – dans le langage comme dans le dessin. Chaque vignette est prétexte à un gag, à un clin d’œil, à une référence.

En grotte des profs, chacun y va de son problème : Bertrand ne comprend plus sa fille depuis qu’elle puise ses idées dans le Monde diplodocus. Et parfois, le débat fait rage entre collègues au sujet du port du poil à l’école…

Bien sûr, Jul dénonce les travers de notre époque, ses abus et ses artifices. A quoi bon le dire en termes aussi creux alors que « Silex and the city » impose son inventivité rigolote et son irrévérence jubilatoire – « Jul-bilatoire » ? Du dessin de presse (qu’il pratique ou a pratiqué dans Le Nouvel Observateur, MarianneCharlie Hebdo)  Jul conserve la justesse du détail et la drôlerie du propos. Mais il sait aussi trousser un scénario crédible et bâtir une histoire solide. et

« Silex and the city », c’est un bon coup de gourdin sur les têtes trop bien-pensantes. Et surtout bien pesantes.

Découvrir quelques planches ICI.

Visiter le site des éditions Dargaud.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Critiques BD
commenter cet article

commentaires