Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 12:15

Ce dimanche 15 novembre se déroulera le Salon du livre de Romagne, en Gironde. L’auteur Andy Vérol sera cette année le parrain de cette manifestation qui accueillera une trentaine d’auteurs et d’éditeurs. Le médiatique auteur et éditeur Eric Naulleau, célèbre pour ses interventions dans l’émission « On n’est pas couché », de Laurent Ruquier, sera également présent.

 

Pour la troisième année consécutive, la bibliothèque et la municipalité de Romagne, en Gironde, organisent leur salon du livre. Il se déroulera ce dimanche 15 novembre de 10h à 19h à la salle multi-activités de Romagne. Plus d’une trentaine d’auteurs et éditeurs seront présents, dont Andy Vérol, le parrain de cette édition 2009, et Eric Naulleau.

 

Andy Vérol, auteur, blogueur, pamphlétaire, est né en 1973. Il est l’auteur, notamment, d’un roman, Les derniers cow-boys français, collection Pylône (éditions Pimientos). Il a publié en juin dernier deux biographies : Noir Désir, le vent les portera et Manu Chao, le clandestino, toutes deux parues aux éditions Pylône.

 

Eric Naulleau a créé la maison d’édition L’Esprit des péninsules. Chroniqueur chez Ruquier et animateur de télévision, il est également l’auteur, avec Pierre Jourde, de deux pamphlets devenus des classiques : « Petit déjeuner chez Tyrannie » (La Fosse aux ours, en 2003) et « Le Jourde & Naulleau, précis de littérature du XXIe siècle » (Mango).

 

Parmi les temps forts de la manifestation, une exposition présentera les œuvres des peintres Patrick Delaunay et Christian Florio.


Plusieurs conférences seront organisées durant l’après-midi : à 15h, Edmond Tourriol expliquera «  Comment naît une BD ? » et Yvonne Daudet, à 17h  présentera une œuvre à quatre mains, « La maîtresse servante ».


Enfin, l’auteur et performer, Boris Crack offrira un moment de lecture à la fois sonore, visuelle et… surprenante !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Emmanuel 10/11/2009 13:18


Je n'aime pas ce personnage. Je l'ai entendu dans l'émission culturelle du matin de France Inter lors des prix littéraires, il a descendu en flamme Marie N'Diaye (et les autres aussi d'ailleurs).
Signe qui ne trompe pas, il avait la voix éraillée comme après des remontées acides : Eric Naulleau est plein d'aigreurs de ne toujours pas avoir réussi à écrire un livre. Enfin, j'entends un livre
qui compte, qui raconte, qui restera...
Quant à son numéro de duettistes avec Zemour dans l'émission de Ruquier, il est simplement pathétique. Son seul intérêt est qu'il sert à mesurer ce qu'est devenu l'art de la critique : du Guignol
destiné à faire "buzzer", du spectacle sans fond.


Olivier Quelier 10/11/2009 21:31


Je suis assez d'accord avec toi, Emmanuel.
Mais entre les bénis oui-oui qui ne raisonnent qu'en renvois d'ascenseur et en hypocrisie histoire de ne pas grever leur chance de publier un jour leur mauvais livre, et l'excès inverse évoqué ici,
je trouve qu'on manque méchamment de juste milieu !
Cela dit, je me démarque concernant les livres : le "petit déjeuner chez Tyrannie" est et restera j'en suis sûr un classique du pamphlet.
Et, sans vouloir le défendre (il n'a pas besoin de moi pour ça) des deux Eric de Ruquier, je choisis sans hésiter Naulleau, plus riche de crédibilité et d'arguments... même si je suis loin de tous
les partager.