Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 14:22

On sait déjà qu’il aime les yachts et les gens friqués ; on sait qu’il se croit tout-puissant, qu’il adore faire parler de lui et fuit « les cultureux et les intellos »… Mais ce qu’on ignore, c’est ce qui se passe dans la tête de Sarkozy.

 

Une chronique d'Olivier Quelier

 

9782021005660.gifLe journal Libération a demandé à quatorze écrivains contemporains de se creuser la cervelle pour nous livrer quelques bribes des cogitations présidentielles.


L’ensemble des nouvelles est aujourd’hui publié au Seuil dans un petit recueil plutôt réussi, même si les différents textes – c’est la loi du genre – ne revêtent pas le même intérêt.

Couverture

© Nadège Galland

 

Chaque récit aborde un aspect particulier du personnage : le séducteur, le lettré, le cruel, l’ambitieux, le complexé… Le tout nous dresse un portrait chinois de celui qui est à la tête de l’Etat.


Parmi les auteurs présents, Patrick Cauvin. Sa nouvelle, intitulée « Victime de l’étiquette » nous dévoile un Sarkozy collectionneur… d’étiquettes de boites de camembert !

 

L’idée est hilarante et permet à Cauvin d’éclairer d’une lumière nouvelle des affaires telles que l’entrée de Kouchner au gouvernement ou la visite de Bigard au pape…

 

Nicolas Sarkozy ne sort pas grandi (cela dit sans mauvais esprit…) de ce ludique et salvateur exercice d’impertinence. Patrick Raynal se joue du séducteur, tandis que Sophie Fontanel, dans « Prince moi, je clève » nous retranscrit, fautes de frappe et erreurs de grammaire à l’appui, un mail de Sarko adressé à « Freddie » Mitterrand…

 

L’EXTRAIT

« J’ai 37 236 étiquettes. Je compte pas les doubles. Toutes sont rangées à la fois par date de péremption et par région. Le gros morceau est évidemment la Normandie, mais on serait étonné de voir que l’on trouve des camemberts dans à peu près tous les pays du monde. Je possède par exemple l’étiquette rarissime d’un camembert cochinchinois fabriqué lors de la colonisation française en Extrême-Orient (P. Cauvin, p. 18).

 

LES AUTEURS

Nigel Barley, Stefano Benni, Belinda Cannone, Patrick Cauvin, Jean-Philippe Domecq, Vicente Molina Foix, Sophie Fontanel, Iegor Gran, Stéphanie Hochet, Venance Konan, Jean-Marie Laclavetine, Patrick Raynal, Alain Schifres et François Taillandier.

 

« Dans la tête de Sarkozy », recueil collectif, Seuil, 123 p. 12€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires

Elléona 29/01/2010 17:10


Beaucoup trop réducteur mais qu'attendre d'autre de tous ces intellectuels bobos ?