Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 19:54

La Ville de Paris est désormais membre de l'Icorn, le réseau des villes refuges pour les écrivains persécutés. L'auteur et dessinateur satirique iranien Mana Neyestani sera le premier auteur accueilli.

 

la-cite-internationale-des-arts.jpgCe mercredi 12 janvier, le maire de Paris Bertrand Delanoë a signé un accord qui fait de Paris un membre de l’Icorn, le réseau des villes refuges pour les écrivains persécutés.

 

Aux côtés du maire se trouvaient Peter Ripken, président du bureau de l’Icorn, Amin Maalouf, écrivain franco-libanais membre de l’Icorn, André Larquié, président de la Cité internationale des Arts, Jean-Yves Langlais, directeur, Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans Frontières, Carole Medrinal, directrice de Paris-Bibliothèques et Danièle Ohayon, présidente de la Maison des Journalistes.

 

A l’occasion de cette signature, Bertrand Delanoë a nommé l’Iranien Mana Neyestani comme premier lauréat à bénéficier du dispositif d’accueil de la Ville. Actuellement réfugié en Malaisie avec un visa d’urgence, cet écrivain et dessinateur satirique de 37 ans a participé, à travers ses dessins, à la contestation des élections iraniennes en 2009.

 

La Ville accueillera Mana Neyestani pour une résidence d’un an en lui proposant un atelier-logement à la Cité internationale des Arts (photo), une bourse mensuelle de 900€ et un accompagnement dans l’organisation de manifestations littéraires via l’association Paris-Bibliothèques.

 

Bertrand Delanoë a souligné « la volonté de Paris de défendre la liberté d’expression en accueillant des journalistes persécutés dans la capitale française, que ce soit grâce à son adhésion à l’Icorn ou en soutenant la Maison des journalistes, qui héberge 182 journalistes ». 

 

(sources : paris.fr et lefigaro.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Actualités
commenter cet article

commentaires