Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 17:17

olivier_poivre-darvor_kiosque.jpg

Une certitude émerge de cet essai engagé d’Olivier Poivre d’Arvor : la France ne se distingue désormais plus que par sa culture, sa langue, sa capacité à mener la guerre douce de l'influence, le soft power. « Réveillez-vous les politiques ! clame l’auteur. A trop tarder et à préférer l'héritage des anciens à l'audace des nouvelles générations, notre pays est menacé, à très court terme, de perdre son avantage. L'état d'urgence est proclamé. »

 

Dans les années trente, en pleine dépression, l'Amérique de Roosevelt invente le New Deal, investit dans la création et assure la relance. Sur fond de crise et de révolution numérique, la France peut-elle encore, tête de pont d'une Europe bien timide, relever le défi, faire le pari de l'investissement et de la croissance et inventer une nouvelle donne culturelle ? Oui, assure Olivier Poivre d'Arvor, dès lors que la culture revient au cœur d'un projet politique, comme François Mitterrand l'a incarné, « un véritable choix de civilisation ».

 

« Il dépend de celui qui passe… »


Ce New Deal à la française passe par quelques axes forts : un investissement massif dans l'éducation aux arts et à la sensibilité, un pacte entre science, technologie et culture, un soutien accru à la création et une ouverture aux expressions du monde. Mais aussi par une plus grande démocratie culturelle, une implication retrouvée des citoyens dans l'appropriation de leur fabuleux patrimoine comme par une gouvernance pleinement assurée par les territoires.

 

9782710707929Réaliste, ce New Deal ? Dans les dernières lignes de son livre, Olivier Poivre d’Arvor fait sienne les vers de Paul Valéry qui ornent le fronton du Palais de Chaillot, à Paris : « Il dépend de celui qui passe / que je sois tombe ou trésor / que je parle ou me taise / ceci ne tient qu’à toi / Ami n’entre pas sans désir ».


L'auteur

Olivier Poivre d'Arvor, philosophe de formation, écrivain et diplomate, a été, dix années durant responsable de la politique culturelle extérieure du Quai d'Orsay. Il est aujourd'hui directeur de la station de radio France Culture.

 

« Culture, état d'urgence » d’Olivier Poivre d’Arvor. Editions Tchou. 152 pages. 9,95 €.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires