Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 17:45

les_nouveaux_contes_de_la_cite_perdue_01.jpgLE LIVRE

Des personnages attachants et magnifiques se retrouvent au comptoir du Bout du Monde, le bar de la 300ème Rue où se croisent ceux qui voudraient que la vie les fasse encore rêver et leur donne envie de l'aimer. Il y a là John, marié deux fois et deux fois abandonné. Ce n'est pas son vrai prénom mais certains soirs il préfère s'appeler John pour voir si ça fait revenir l'amour. Il y rencontre Solange qui vit sans sexe et sans petit ami. Sauf lorsqu'elle devient Betty, Betty qui aime l'amour et les hommes. Avec Paulo, ils ont en commun un immense savoir de l'ivresse, un dégoût du monde d'aujourd'hui voué au culte de l'argent, bouffi d'orgueil et de préjugés. Ensemble ils vont prendre la route pour conquérir de nouveaux territoires à l'abri des vanités et des malveillances de l'ancien monde.

 

L’AUTEUR

Acteur, Richard Bohringer est également dramaturge, éditeur, scénariste, producteur, musicien, chanteur. Écrivain, il est chez Denoël auteur de « C'est beau une ville la nuit » (1988), « Le Bord Intime des Rivières » (1994) ; chez Flammarion : « L'Ultime conviction du désir » (2005) ; chez Arthaud : « Carnets du Sénégal » (2007) et « Bouts Lambeaux » (2008). Sont également parus chez Flammarion en 2009 « Zorglub suivi de Les girafes » et en 2010 « Traîne pas trop sous la pluie ».

 

« Les nouveaux contes de la cité perdue » de Richard Bohringer. Editions Flammarion, 176 pages. 15€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires