Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 14:46

La Ligue de l'Imaginaire est un collectif de dix auteurs français : Bernard Werber, Henri Loevenbruck,  Maxime Chattam, Olivier Descosse, Erik Wietzel, Patrick Bauwen, Laurent Scalese et Franck Thilliez (tous deux écrivains et scénaristes pour la télé), Eric Giacometti et Jacques Ravenne (qui écrivent ensemble).

 

Un article de Valérie Bettencourt


Après le Festival de Gerardmer en janvier dernier, ils participeront à celui du roman policier (Plume de Glace) à Serre-Chevalier du 3 au 5 avril prochains.

 

La tradition du Cercle

 

clip_image002-copie-2.jpgAu 18e siècle, le baron d'Holbach accueille dans son célèbre salon Diderot, d'Alembert, Helvetius ou Grimm et assiste, au cours de ces rencontres des Lumières, à la naissance de l'Encyclopédie.

 

Un siècle plus tard, au premier étage de la Bibliothèque de l'Arsenal à Paris, Charles Nodier organise de fréquentes réunions avec les Romantiques, afin qu'ils puissent échanger leurs idées : Victor Hugo, Alfred de Musset, Lamartine, Vigny, Alexandre Dumas, Balzac ou Sainte-Beuve en sont des  habitués.

A partir de 1827, Victor Hugo ouvre chez lui son propre cénacle, tandis que le "petit cénacle", comprenant des écrivains comme Gérard de Nerval et Théophile Gautier, se réunit dans un cabaret ou dans l'atelier du sculpteur Jehan Duseigneur.

 

Dans le milieu des années 1920, André Breton et les Surréalistes se retrouvent régulièrement dans des cafés pour examiner l'écriture automatique et les théories du courant qu'ils ont créé.

 

Mais qu'en est-il du 21e siècle? Les groupes d'écrivains défendant une même ligne de pensée auraient-ils disparu? Pas sûr… Si l'on en croit la Ligue de l'Imaginaire - dont le slogan « l'imagination reprend le pouvoir » est à lui seul tout un programme - on constate avec plaisir que la tradition de ces cercles d'auteurs ne s'est pas totalement perdue.

 

La Ligue et ses lecteurs

 

Voici donc dix auteurs aux univers différents, mais qui ont pour point commun le culte de l'imaginaire, avec tout ce qu'il comporte de merveilleux, de suspense, de peur ou d'aventure à travers des genres comme le fantastique, le conte philosophique, l'ésotérisme ou le polar noir : Bernard Werber, Henri Loevenbruck, Laurent Scalese, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Erik Wietzel, Patrick Bauwen, Franck Thilliez, Eric Giacometti et Jacques Ravenne. Dix auteurs pas vraiment à l'aise dans les milieux littéraires parisiens, qui attribuent des prix à des romans souvent autobiographiques, aux phrases interminables et rébarbatives réservées à une pseudo-élite intellectuelle.

n570245044_5677595_511.jpg

 

De gauche à droite : Eric Giacometti, Laurent Scalese,Bernard Werber,

Henri Loevenbruck, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Erik Wietzel

et Patrick Bauwen. Absents : Jacques Ravenne (ci-dessus) et Frank Thilliez (ci-dessous).

 

Les cinq premiers membres de la Ligue se sont rencontrés il y a plus d'un an à Val d'Isère dans un festival de thrillers et se sont regroupés de manière naturelle, en constatant entre eux des points de vue similaires évidents sur la littérature, mais aussi sur des désirs d'actions concrètes. Les cinq autres sont arrivés un peu plus tard et ont rejoint ce clan amical où aucun conflit d'égo d'auteur n'a sa place, et où chacun se réjouit du succès de ses collègues.

 

Très soudés sous le titre de « Grandes Marmottes », amateurs de fête et de bon vin, les Ligueurs se réunissent dans des bars pour discuter de leurs projets. Mais contrairement à leurs prédécesseurs des siècles passés renfermés dans leurs cercles privés, ils sont ouverts sur le monde : très présents sur le web, communiquant sur Facebook, ils vont à la rencontre de leurs lecteurs, ce "grand public" pour qui ils écrivent, trop souvent méprisé en France et considéré comme une sorte de géant tentaculaire ignare au cerveau ridiculement minuscule.

 

C'est d'ailleurs ce même terrible "grand public" qui va choisir le nom du héros récurrent de la première œuvre commune des Ligueurs : un recueil de nouvelles où chacun d'eux écrira une histoire racontant les aventures du même personnage.

 

Passionnés et enthousiastes, les Ligueurs sont habités de cette formidable envie de montrer l'importance et la valeur de l'imaginaire en tant que littérature mais aussi au niveau de l'éducation. Ayant eux-mêmes manqué d'entrevues avec leurs auteurs préférés lors de leurs années d'études, ils ont décidé de donner des conférences dans les écoles et les facultés : le but étant de redonner aux jeunes générations, qui ont souvent délaissé la lecture au profit de la télévision et d'internet, le goût des romans et du plaisir de découvrir, à chaque page tournée, le destin qui attend les personnages.

 

La Ligue héritière d’une culture

 

clip_image002-copie-1.jpgIl est question de défendre l'imaginaire, mais également de montrer que des écrivains français peuvent briller dans des styles qui ont la faveur des lecteurs du monde entier. Qu'il n'est pas indispensable d'aller toujours chercher hors des frontières des romans de genre, et qu'il est possible d'être en bonne place auprès d'auteurs étrangers au succès planétaire tels J.K Rowling, Stephenie Meyer ou Dan Brown. Car on oublie trop souvent que l'imaginaire existe aussi depuis plusieurs siècles dans la culture française et n'est pas réservé aux Anglo-Saxons.

 

Ainsi l'histoire officielle de la science-fiction désigne-t-elle deux pères fondateurs du genre au 19e siècle : H.G Wells… et Jules Verne (et déjà en 1752, Voltaire raconte, dans Micromegas, l’arrivée de géants provenant de Saturne et de Sirius).

 

Quant à la littérature fantastique, elle voit en Jacques Cazotte un précurseur avec son roman Le Diable amoureux (1772) : l'histoire d'un jeune homme qui convoque le Diable et le voit apparaître sous les traits d'une ravissante jeune fille. Teinté d'ésotérisme, ce roman aura une influence directe sur Charles Nodier (La Fée aux miettes, Smarra ou les démons de la nuit, Trilby ou le lutin d'Argail) et ses successeurs.

 

Puis d'autres grands auteurs s'essaieront à l'exercice : Balzac (La peau de chagrin, L'élixir de longue vie), Théophile Gautier (La cafetière, La morte amoureuse), Prosper Mérimée (La Vénus d'Ille), Guy de Maupassant (Le Horla), Gaston Leroux (Le Fantôme de l'Opéra).

 

En poésie, Alfred de Musset décrira dans "La nuit de décembre" l'étrange apparition de son double vêtu de noir. Quant à Alexandre Dumas, il est la référence même du créateur d'aventures romanesques que les auteurs étrangers citent en exemple.

 

Les Ligueurs seraient-ils donc les héritiers de ces illustres écrivains, nobles représentants de la littérature française?

 

Rendez-vous avec les Ligueurs

 

bauwen.jpgUtilisant leur notoriété pour aider des écrivains débutants à émerger dans le difficile monde littéraire, les Ligueurs participeront du 3 au 5 avril prochains à Plume de Glace, premier festival organisé à Serre-Chevalier et parrainé par Patrick Bauwen (photo) où ils donneront des conférences et remettront un prix à un auteur débutant de roman policier.

 



Lien de l'événement Plume de Glace : http://www.plumedeglace.fr/

 

Site de la Ligue : http://www.la-ldi.com/

 

Pour en savoir plus

 

Bernard Werber : http://www.bernardwerber.com

Henri Loevenbruck : http://www.henriloevenbruck.com/

Laurent Scalese :  http://www.laurent-scalese.com

Maxime Chattam : http://www.maximechattam.com

Patrick Bauwen : http://www.patrickbauwen.com

Erik Wietzel : http://erikwietzel.blogspot.com/

Olivier Descosse : http://www.olivier-descosse.com/

Franck Thilliez :  http://www.franckthilliez.com/

Eric Giacometti et Jacques Ravenne : http://www.polar-franc-macon.com/

 

Pour retrouver Valérie Bettencourt, c'est ICI. Valérie a également cet article : Récit d’un brunch littéraire avec Bernard Werber

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Bettencourt - dans Salons
commenter cet article

commentaires

jfred 03/03/2010 19:36


voilà un article qui vaut le détour! avec en prime les liens pour aller là où on a envi. une certaine découverte pour certains et des informations supplémentaires pour les autres.. il suffit de
cliquer...


valy-christine 01/03/2010 17:10


Que des hommes ????