Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:01

Elle l’a emporté sur Yves Hugues, Catherine Locandro, Jean-Guy Soumy, Valérie Tong-Cuong et David Foenkinos. Agnès Ledig a emporté mercredi le Prix Maison de la Presse 2013 pour son roman « Juste avant le bonheur » publié chez Albin Michel.

 

Couv-laureate-Agnes-LEDIG-Albin-Michel-PMP.JPGL’auteur

Sage-femme en Alsace, Agnès Ledig, 40 ans, s'est mise à écrire pendant la maladie de son fils, atteint de leucémie. Pour répondre aux questions que posaient tous ceux qui se préoccupaient de lui, Agnès Ledig tenait un bulletin hebdomadaire. Un professeur de médecine qui suivait l'enfant l'a encouragée à écrire.

En 2011, elle publie aux Nouveaux Auteurs un premier roman, « Marie d'en haut », repris par Pocket et pour lequel elle vient de signer un contrat d'adaptation audiovisuelle. « Juste avant le bonheur » publié chez Albin Michel, est son deuxième ouvrage.

 

Le livre

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu. Un jour plus sombre que d’autres, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie ?


Selon son éditeur, « Agnès Ledig possède un talent singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l’existence optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l’émotion est présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie communicative des larmes au rire et nous réconcilie avec la vie ».

 

« Juste avant le bonheur » d’Agnès Ledig. Albin Michel. 352p. 19, 50€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Actualités
commenter cet article

commentaires