Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 13:52

À l’occasion de la dixième édition du festival de la biographie, cinq grands éditeurs français témoignent de l'importance grandissante du genre biographique. Seulement cinq ? Rassurez-vous : les autres ne sont pas en reste, mais il faut croire qu'ils ont leurs petits secrets...

 

Chez Gallimard

 

Une jeune collection de la maison, dédiée à la biographie, fête son anniversaire : « Folio Biographies », initiée il y a cinq ans par Gérard de Cortanze. Cet "Ovni littéraire" est unique en son genre : il propose de faire découvrir à un large public, sur 300 à 400 pages de texte inédit accompagné d’iconographies et pour un prix modique (5,90 à 9,20 €), le destin unique de grandes personnalités, écrivains, peintres et sculpteurs, musiciens et chanteurs, personnages historiques. Disposant aujourd'hui d'environ 80 titres, la collection s'est imposée comme une référence : ses ventes oscillent entre 10 000 et 20 000 exemplaires.

 

Ses plus grands succès vont de biographies de Virginia Wolff à Jules César en passant par Cézanne, ou encore Gandhi son best-seller 2010 écoulé à plus de 20 000 exemplaires. En 2011, la collection poursuit sa ligne directrice éclectique : Nietzsche, Victor Hugo, Casanova et Listz sont prévus en février, et seront suivis en mai par Mishima, Marie Curie ou Robespierre. En octobre, Gene Kelly, Maupassant et Apollinaire sont également annoncés.

 

Du côté d’Au Diable Vauvert

 

Avec sa nouvelle collection "A 20 ans", lancée il y a un an, la maison d'édition indépendante propose de redécouvrir la vie et la personnalité d'un grand écrivain à la lumière de ses 20 ans. Elle offre un regard neuf et inédit sur son œuvre : celui de sa jeunesse et de l'époque qui l'a vu se former. Chaque livre raconte la personnalité de l'artiste en train de se construire, son environnement familial et sa formation intellectuelle à travers le passage de l'adolescence à la vie adulte. Elle éclaire ainsi une donnée fondamentale : avant de devenir un grand classique, tout écrivain a d'abord dû affronter l'expérience de l'originalité. Ces portraits sont donc également les récits de leurs nombreux combats et de leurs multiples et parfois douloureux divorces avec leur milieu et leur temps.

 

Cette nouvelle approche tire à 4 000 exemplaires et en écoule en moyenne les deux tiers. Son ouvrage phare est Boris Vian à 20 ans. J’avais vingt ans en 1940 signé par Claudine Plas. On retrouve également Marcel Proust à 20 ans. Le temps de la recherche de Jean-Pascal Mahieu et Gustave Flaubert à 20 ans. Un vieux garçon par le directeur de la collection, Louis-Paul Astraud. De nombreux titres sont en projet pour cette année, avec notamment Hemingway à 20 ans par Luce Michel (pour un prix toujours abordable de 12 €).

 

Chez Plon

 

9782259200523La biographie dans les maisons d'édition du groupe Editis est particulièrement éclectique et fait se rejoindre en son sein tradition et innovation. Déclinée selon quatre angles (contemporain, romancé, spirituel, historique), elle permet une approche très vaste, si ce n'est complète, du genre.

 

Ainsi, chez Plon, l'autobiographie contemporaine revisite notre époque, et navigue entre témoignages historiques inédits et expériences plus intimes. Les grands succès sont « Instants décisifs » de l'ancien président américain Georges W. Bush (plus de 40 000 exemplaires écoulés) et, de Frédéric Lenoir, le « Petit traité de vie intérieure » (120 000 exemplaires écoulés)

 

À noter également la réussite de la série des « Dictionnaires amoureux ». Initiée et dirigée par Jean-Claude Simoën, cette collection propose une conception originale de l'autobiographie : un auteur se raconte à travers la passion qui l'anime.

 

Forte aujourd'hui d'une cinquantaine de titres, son plus grand succès en 2010 est le Dictionnaire amoureux du rock d'Antoine de Caunes (70 000 exemplaires écoulés depuis fin octobre). Parmi les nouveaux ouvrages prévus en 2011, sont annoncés le Dictionnaire amoureux de l'histoire de France par Max Gallo, le Dictionnaire amoureux du Brésil de Gilles Lapouge, ou encore le Dictionnaire amoureux du catholicisme par Denis Tillinac. Et pour finir, en guise de clin d'œil pour le cinquantième opus de la série, le Dictionnaire amoureux du dictionnaire d'Alain Rey.

 

La version romancée n'est pas en reste, toujours chez Plon. La nouvelle collection volontairement "sans nom", récemment initiée par Muriel Beyer et confiée à Amanda Sthers : à travers sa démarche "psychanalytique", elle propose une approche inédite et spécifique, consistant à se glisser dans la peau d'un personnage célèbre pour raconter son intimité ; tour à tour, pour des séances de psychanalyse fantasmées, des auteurs allongent leurs sujets sur un divan.

 

Amanda Sthers et David Foenkinos ont inauguré les "séances" et sont déjà entrés dans l'inconscient de Liberace et de John Lennon. Vont suivre en 2011 : Delphine de Malherbe, qui analysera Colette, et Philippe Grimbert, qui s'attaquera aux névroses de Noureïev.

 

Aux Presses de la Renaissance

 

Et de la psychanalyse à la spiritualité, il n'y a qu'un pas allégrement franchi par les Presses de la Renaissance. Maison d'édition spécialisée dans les témoignages, elle propose depuis un an une nouvelle collection (16,90 €), "Chemin faisant", qui permet à une personnalité de confier son chemin intérieur et spirituel à travers une conversation amicale. Après Patrick Poivre d'Arvor, qui a étrenné le genre dans Tenir et se tenir l'an dernier, ce fut au tour de Laurent Terzief de livrer son ultime témoignage à Marie-Noëlle Tranchant dans Seul avec tous.

 

Chez Perrin

 

Chez Perrin, la biographie historique demeure un incontournable, comme en témoignent les succès commerciaux des livres de Michel Winock, Jean-Christian Petitfils (Louis XVI, autour de 40 000 en 2005), ou tout récemment Jean des Cars (La saga de Habsbourg, près de 20 000 exemplaires depuis sa sortie en novembre 2010), sur des grandes personnalités historiques.

 

Depuis 2005, à travers sa collection de poches "Tempus" à 95 % historique, elle propose de plus 360 titres écrits par des spécialistes de leur sujet (8 à 12 €). Ses deux plus grands succès publics 2010 portent sur Staline et Monet. Pour suivre l'exemple de Folio Bio, un élargissement à une sphère plus actuelle est envisagée cette année avec, en prévision, des livres sur Juliette Gréco ou Louis Armstrong.

 

À noter également la toute récente collection "Les Mémorables" qui a pour ambition de constituer un véritable conservatoire des plus grands textes historiques et politiques. Il s'agit de redécouvrir de grandes figures à travers leurs écrits célèbres et fondateurs (entre 18 et 20 €). Deux titres sont déjà parus en fin d'année dernière au démarrage de la collection : « Le Fil de l'épée de Charles de Gaulle » (présenté par Hervé Gaymard) et « Grandeurs et misères d'une victoire de Georges Clemenceau » (présenté par Jean-Noël Jeanneney). De nouveaux opus doivent suivre cette année, tels De la révolution française de Jacques Necker (présenté par Marcel Gauchet) ou encore La réforme intellectuelle et morale d'Ernest Renan (présenté par Mona Ozouf).

 

Le festival de la biographie de Nîmes se tient au Musée du Carré d'Art jusqu’au 30 janvier 2011. Le thème retenu est celui de l’altérité : « Sous l'œil du biographe - l'Autre ». Plus d’une centaine d’auteurs sont présents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Edition
commenter cet article

commentaires