Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 18:06

Fabien Lemaire a 29 ans. Il est photographe. Plutôt grand angle : mode, reportage, portraits... Il a déjà exposé à Paris, à Londres, à Milan et à Dubaï. C’est un projet plus engagé qui l’a conduit à réaliser les quarante-six photographies du livre « Uniques et divers », présenté  par l’association Toléde (Tolérance et Education).

 


Plus ou moins médiatiques, ces personnalités (Yamina Benguigui, Frédéric Taddeï, Aïda Touihri, Firmine Richard, Pascal Duquenne…) ont pour point commun d’œuvrer « à l’élaboration d’une société respectueuse des différences. » Elles sont mises en valeur par une présentation en trois dimensions : outre le portrait réalisé par Fabien Lemaire, chaque invité a été interviewé par Benoit Gautier, avant d’écrire un message de sa main.

 

Le projet, lourd et ambitieux, se concrétise dans un livre à l’image de ceux qui l’ont fait (les invités comme le photographe et l’auteur) : simple, généreux et chaleureux. Réalisé en pleine lumières, loin des feux de l’actualité ou des artifices de mise en scène.

 

Après le forum Diversité09 qui s’est déroulé en début de semaine, présentant une exposition des 46 portraits, Fabien Lemaire revient sur cette belle aventure humaine qui a rempli ses objectifs…

 


Comment le contact s’est-il établi entre l’association Toléde et toi ?

J'ai rencontré l'association Toléde (Tolérance et Education) par l'intermédiaire d'un ami qui en est le trésorier. J'ai participé à l'élaboration de Diversité08 [NDLR : le Forum des diversités] et je continue de soutenir l'association. J'étais présent aussi au forum Diversité09 qu'elle organisait ces derniers jours.


Qu’est-ce qui t’a séduit dans ce projet de livre « Uniques et divers » ?

C'est moi qui suis à l'origine du projet. J'ai proposé sur Diversité08 de faire les portraits des intervenants, cela a plu ... Quelques mois plus tard, il a été question d’en tirer un livre. Je trouvais mes photos trop institutionnelles pour le grand public, j'ai donc suggéré une nouvelle liste de personnalités et un nouveau concept, en y incluant le travail de rédaction de Benoit Gautier.


Comment s’est effectué le choix des 46 « invités » ?

J'ai proposé une première liste de personnalités, qui a été réduite et modifiée des dizaines de fois par l'association. Toute la difficulté était de tenir notre discours de la diversité en mettant en avant tant des personnes connues que des inconnus, des « black blanc beur », avoir une personne handicapée, un gay, une trans… des gens de gauche comme de droite. Il fallait laisser la place à toutes les diversités… une mission impossible quelque part, mais on a tenté de se rapprocher le plus possible de la réalité, et surtout de réunir des hommes et des femmes acteurs de la "diversité" dans leur quotidien.


Comment faire transparaître ou apparaître la « diversité » ?

Par le choix des personnalités, justement. D'un point de vue technique, j'ai souhaité que chaque personne nous donne rendez-vous où elle le souhaitait afin qu'elle se sente bien et que l'univers graphique lui corresponde. Laisser parler la lumière naturelle, laisser parler la couleur de peau par une utilisation exclusive de lumière naturelle.


On a parlé à propos de ton travail de « naturalisme ». Es-tu d’accord ?

Je ne suis pas certain de bien comprendre le mot, mais si ce « naturalisme » veut dire « rendre les choses naturellement belles » alors c'est ce que j'ai tenté » de faire au travers des portraits : révéler la beauté de chacun, mettre en lumière qui ils sont vraiment, tenter de percer le masque des statuts socioculturels. Ce projet est pour moi l'occasion de dire par l'image ce que je pense fortement : la diversité est une affaire de cœur, de respect, d'amour…

Quel souvenir gardes-tu de ses rencontres ?

Un échange profond avec chacune des personnalités, car nous passions au-delà des titres et des statuts sociaux… Nous devions en quelques minutes nous "inviter" dans l'intimité de chaque parcours.  Imaginer sur deux mois une cinquantaine de rencontres, c'est très intense, les semaines qui ont suivi le bouclage du livre m'ont paru d'un calme ! Les personnalités se sont dévoilées avec simplicité. A chaque rencontre, le programme était le même : l'interview par Benoit, puis l'écriture des textes, enfin la photo... La personne était amenée progressivement à lâcher prise et à offrir son regard naturel. J’ai rencontré beaucoup de richesse et de chemins de vie qui me confirme dans l’idée que vivent en France des êtres merveilleux qui croient en un avenir meilleur et qui travaillent à ça tous les jours.

 

As-tu eu des retours des personnalités photographiées ?

Pour le moment, la moitié des personnalités m’ont dit avoir toutes été très touchées par leur photo. Souvent, aussi, le texte  les émeut beaucoup, Benoit Gautier a réussi un challenge, en quelques lignes extraire une quintessence du positif de ces hommes et femmes.


Comment les photos ont-elles été accueillies lors de l’exposition ?

L'exposition a été bien accueillie. Les expositions de portraits sont assez rares et plus encore quand il n'y a pas que des "stars" à l’appel. Souvent, les visiteurs ont été impressionnés par la lumière présente dans ces photos. Les personnalités y paraissent lumineuses. Je crois que toutes ces personnes se sont dévoilées, et c'est ce qui transparait dans ces portraits humains et vivants.

 

J’imagine que l’aventure « Uniques et divers » est loin d’être terminée…

En effet, le livre vient de sortir en librairie. L'association a esquissé l'idée d'un éventuel second volume, mais on va déjà laisser vivre celui-ci, en espérant qu’il rencontre le succès. Quelques séances de dédicaces peut-être.

Quant aux expos, on est à la recherche de lieux publics, de galeries, de boutiques… Avec un rêve en ce qui me concerne : une expo à l'Hôtel de ville ou sur de grand panneaux à l'extérieur !


« Uniques et divers », co-edition Somogy & association Toléde 112 p., 46 photographies. Prix : 19 €  ISBN-9782757203408


Site : www.fabienlemaire.com

 

 

Photographies de Fabien Lemaire : 1. Soumia Malinbaum. 2. Fabien Lemaire. 3. Jean-Philippe Rykiel et Lama Gyourmé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Interviews
commenter cet article

commentaires