Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 08:24

Les miscellanées constituent un recueil de textes divers et variés, que l’on nomme plus simplement des « mélanges ». Le terme a connu un retour en grâce depuis le succès des « Miscellanées de Mr Schott », énorme best-seller en Angleterre puis dans le monde entier.

Joseph Vebret, homme de toutes les lettres, a publié récemment « Friandises littéraires » (éditions Ecriture). Couverture reliée et jaquette élégante : l’ouvrage est, déjà, un bel objet. Publié dans un format semi-poche qui permet de l’avoir toujours sur soi, histoire de s’y plonger, quand en vient l’envie, comme en un vieux grimoire riche de la magie des lettres.

 

En habitué des anthologies, Joseph Vebret assume. Dans les « Friandises littéraires », les auteurs sont présentés « sous un angle plus quantitatif que qualitatif, listés, synthétisés, montrés du doigt ». C’est la loi du genre. Mais « qui aime bien châtie bien », précise-t-il : « Cette mise en fiches exalte, avec tendresse et admiration, leur immense talent et leur incroyable force de travail ».

Voici donc réunies, en un volume, les réponses aux nombreuses questions que nul ne se posera jamais sur la littérature. Certaines entrées –rares, il est vrai– restent classiques : liste de paronymes (mots presque homonymes que l’on confond souvent) ; liste de termes dont le genre pose toujours problème (un ou une apogée ?) figures de style et, bien sûr, l’incontournable questionnaire de Proust.

D’autres fournissent de véritables mines de renseignements sur tous les aspects possibles et même pas imaginables de la vie littéraire et éditoriale. Et puisque ces « Friandises »  dégoulinent de listes ; en voici une, très courte, illustrant la variété de l’ouvrage :

les nègres d’Alexandre Dumas

les 27 pseudonymes de Georges Simenon

les dix derniers cas connus de plagiats et de contrefaçons

les écrivains qui se sont suicidés, de 494 avant Jésus-Christ à 2008

les quatre cas de démission de l’Académie française

quelques-uns des néologismes de Marcel Proust

les cinquante livres préférés des Français

Enfin, ce livre contient de véritables petites pépites, qu’il faut se laisser le plaisir de découvrir au hasard des pages :

le homard de Gérard de Nerval 

les échanges de poèmes coquins entre George Sand et Alfred de Musset 

les scandales liés au prix Goncourt 

quelques menus des membres de ce jury

Les fans de Harry Potter trouveront même les listes des étudiants de l’école de Poudlard et de tous les sortilèges !

Bref, un savoir aussi inutile qu’indispensable !

 

« Friandises littéraires » de Joseph Vebret, éditions Ecriture, 2008. 17,95€. ISBN 978-2-909240-84-8

 

Le site de Joseph Vebret est ICI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Quelier - dans Critique littéraire
commenter cet article

commentaires